Poster un commentaire

Comment ils sont

« M. MiniDou est beaucoup plus sage. » « C’est une petite brute cet enfant. » « Comment vous avez pu avoir des enfants si semblables physiquement et si différents par ailleurs ? » « Olala, il est colérique cet enfant » « Wow, il est super malin ce gosse »…

Des comme ça j’en entends tous les jours. Des compliments sur le comportement exemplaire de M. MiniDou et des critiques sur la tornade que représente M. MicroDou. Et de fait à part physiquement, pour quelqu’un qui les rencontre comme ça, en passant, nos fils ne se ressemblent pas.

À première vue, M. MiniDou est calme, introverti, réfléchi, il a un vocabulaire de fou pour un enfant de son âge même s’il garde des préoccupations de son âge (non, parce que, bon… Les baleines qui mangent du krill ingèrent des colorants naturels roses qui sont parmi les rares choses qui ne sont pas du tout dégradées dans leur ventre, du coup leur caca est rose)(j’ai vérifié, c’est vrai)(j’aime mon fils quand il sort ça avec tout le sérieux du monde, à table, dans un diner genre super chic)(la belle famille un peu moins). Il aime que les choses soient bien cadrées et que tout le monde suive les règles. Quand il joue au pirate, tout le monde est le chef pirate parce que parfois c’est mieux quand y’a pas de chef. Quand un copain se fait embêter par les autres il essaie de se faire la voix de la raison en rappelant que c’est pas cool et que les autres n’aimeraient pas que la situation s’inverse.

De l’autre côté M. MicroDou est tellement plein d’énergie que parfois rien qu’en le regardant je suis épuisée. Il ne parle pas encore vraiment, il hurle quand il n’est pas content, il s’est récemment lancé dans des essais balistiques de plus en plus impressionnants (et pénibles)(il a failli casser un paquet de trucs et j’aime moyen voir les objets voler). Il tape et mord quand il veut qu’on lui fiche la paix ou pour attirer l’attention, quand il a décidé quelque chose bon courage pour le faire changer d’avis. Il faut absolument qu’il touche à tout, même si on a dit 300 fois que c’était dangereux (les prises électriques…).

Voilà. Ça, c’est ce que les gens voient de mes fils, comme ça en passant. Quand on s’y attarde…

M. MiniDou hurle comme une furie parce que son envie du moment a été contrariée, choinchouine parce qu’il est fatigué, refuse violemment de dormir. « Je va pas au lit. Non. » C’est LUI le chef parce qu’il est le plus grand. Il frappe son camarade de classe parce qu’il l’avait frappé aussi (et qu’il a dit que M. MicroDou est bête)(j’ai eu un peu de mal à pas aller moi même taper cet outrecuidant enfant). Il répond à son grand-père sur un ton d’ado outragé qu’on ne lui fasse pas plus confiance, il essaie de piquer la place d’un camarade dans le spectacle de fin d’année. Il coupe la parole aux gens et hurle pour se faire entendre. Il hurle et cours partout sans fin.

M. MicroDou peut rester concentré sur un encastrement pendant une bonne vingtaine de minutes. S’il passe à côté de moi quand je travaille une posture de yoga simple, il essaie de copier mes mouvements. Il crie de désespoir en courant après son frère pour qu’ils fassent un dernier câlin au moment de la séparation devant la porte de la classe. Il s’essaie à la draisienne depuis quelques jours et à chaque essai sa persévérance et sa concentration sont hypers intenses. Il fait des caresses, des câlins et des hi-five. Il envoie plein de bisous. Il aime les acrobaties et nous y faire participer. Il ne supporte pas d’entendre un enfant (ou pire un bébé) pleurer et va lui proposer son doudou pour le consoler. Je vous raconte pas si c’est M. MiniDou qui pleure (l’inverse est également vrai).

Ça, c’est ce que nous connaissons de nos fils au quotidien.

Alors en plus de m’épargner les jugements et les étiquettes sur mes garçons, soyez sympas avec eux et prenez le temps de les connaitre VRAIMENT avant de me parler d’eux.

Publicités
Poster un commentaire

Comment M. MicroDou optimise ses caches-fesses ou les couches lavables c’est cool #4

Je vous ai laissés la dernière fois sur l’idée que j’avais trouvé mon Graal en matière de couches lavables 🙂 Où en est-on presque un an plus tard ?

Hé bien les applecheeks ont toujours autant de succès à la maison. On a toujours 6 culottes et 20 inserts classiques. La grande nouveauté c’est que nous avons aussi 4 inserts nuit (ceux avec les bords bleus sur la photo en dessous) ! On est revenus à une situation 100% lavable 😀 Ce qui s’explique tout simplement par le fait que M. MicroDou ayant arrêté de téter la nuit il fait beaucoup moins pipi pendant ce temps. Donc on a pu sereinement chercher une nouvelle solution qui convienne à tout le monde.

Petit aperçu de notre stock de couches – inserts – lingettes

M. MicroDou a intégré sa chambre peu après son anniversaire. Nous avons fait ce choix pour plusieurs raisons :
– nous ne pouvions pas lui fournir une solution sécuritaire sans réorganiser toute la maison ce qui à ce moment là aurait été très compliqué pour nous
– il ne se réveillait plus que très ponctuellement la nuit et toujours au moment de notre coucher (sans surprise ce réveil a disparu quand il a déménagé)
– il était très compliqué pour moi de me lever pour partir travailler sans le réveiller (je lui faisais faire une tétée et le rendormais – généralement grâce à la tétée), or M. MicroDou a de GROS besoins en sommeil.
L’arrivée dans sa chambre a coïncidé avec des couches de nuit de plus en plus sèches (pas complètement sèches, mais plus autant de volume qu’avant, pourtant il boit énormément d’eau à table le soir). Nous nous sommes donc penchés sur la question de le remettre en lavables la nuit. Comme entre temps j’avais soldé mes Lulu-Dodo, il fallait trouver une solution à moindres frais. Ce que j’ai pu faire grâce aux promos de Maman Naturelle sur les Applecheeks 🙂 Et hop ! 4 inserts nuits et roulez petites fesses. 4 inserts nous suffisent parce qu’on vit dans le sud et qu’au pire on a le sèche-linge, mais soyons francs 5 ou 6 inserts nuits seraient un peu plus confortables niveau roulement.

IMG_0628
La tour de Pise des inserts 🙂

Dorénavant M. MicroDou approche doucement de l’âge de la continence. Vu son gabarit actuel et sa connaissance de son corps, nous ne devrions pas avoir à investir dans d’autres couches lavables, peut être dans quelques culottes d’apprentissages… Ce qui veut dire que cette petite série sur les caches-fesses se termine sans doute ici 🙂

Enregistrer

Poster un commentaire

Comment on reste propres #3

Bon et alors maintenant qu’on est 4 à la maison, qu’on réduit nos déchets et que j’ai partiellement repris le boulot, comment diable restons-nous propres ?!

Bah en réduisant le temps qu’on a besoin de passer dans la salle de bains cette bonne question.

Pour les enfants :

MM. MiniDou et MicroDou on actuellement 4.5 ans et 1.5 an. Ils adooooooooooooorent jouer dehors, se rouler par terre et faire des batailles de feuilles mortes (quoi ? on vit en plaine, on a pas de neige). Donc quotidiennement on les fait se laver les mains environ 6 fois. D’autant plus que M. MicroDou, bien que très fier de manipuler avec dextérité ses couverts, mange encore beaucoup avec les mains. Je n’ai pas réussi à installer une table de toilette dans notre salle de bains. Non par manque de place, mais par manque d’attention de mes garçons (désolée, mais quand on change le pichet d’eau pour la 6ème fois en 1 mois parce qu’ils l’ont reposé à côté de la table, ça gonfle un peu trop le budget). Du coup M. MiniDou prend son marche-pieds et son frère se fait rouler sa table à langer au bord du lavabo. Évidemment débarbouillage et mouchage font partie des rituels entourant les repas. Débarbouillettes et mouchoirs en tissus bien sûr 🙂
Une fois par semaine, ils prennent un bain ensemble. Je tiens au bain même si ce n’est pas très écolo. D’abord ils sont deux dans la baignoire, ensuite elle est loin d’être pleine et enfin c’est une fois par semaine, si on compare avec deux enfants douchés individuellement et quotidiennement je suis sûre que je m’en tire aussi bien sinon mieux. Pourquoi tiens-je tant au bain ? Pour son côté ludique : il permet à mes enfants de jouer avec l’eau, d’appréhender la notion de volume (si on vide ce pot bleu dans ce pot rouge ça déborde, mais si on vide ce rouge dans ce jaune c’est pas plein etc.), de partager un moment de détente (avec leurs 12000 invités playmobils) et de rire et aussi d’être autonomes. M. MiniDou peut se doucher seul, il nous l’a d’ailleurs prouvé plusieurs fois en vacances, en revanche M. MicroDou lui est trop petit pour bien gérer le pommeau de douche, mais il sait très bien se savonner seul et utiliser un jouet de bain pour se rincer. Le rinçage l’enthousiasme d’ailleurs un peu trop et son frère en fait souvent les frais. Se laver seul est une bonne occasion de découvrir son corps et d’en apprendre le vocabulaire.
Au cours de ce bain, M. Doudou vérifie l’absence de poux et de salissures diverses dans la chevelure de notre précieuse descendance. S’il les trouve sales ou crognotants il n’hésite pas à no-shampooiner tout ce petit monde. M. MicroDou trouve ça hilarant.
Pour le change de M. MicroDou, un petit article couches lavables #4 est prévu, mais c’est toujours à l’eau et éventuellement au savon.
Brossage des cheveux et des dents quotidien. Pour l’instant M. MiniDou utilise du dentifrice pour enfant Weleda, mais je me tâte de lui prendre un dentifrice solide (celui-là)…
Nos deux garçons utilisent un pain d’argile blanche pour le corps (sur le porte savon orange) et le même savon que moi pour les mains (porte savon inox). Il m’est envoyé du Sénégal par mon élève qui m’avait offert du beurre de karité (mais cette fois je lui paye). C’est lui qui le fabrique, tensio-actifs doux et beurre de karité pour du surgraissage en veux-tu en voilà. Et on fait marcher une petite exploitation bio 🙂 (oui je sais que le bilan carbone de ce savon est un peu lourd, mais je fais une commande par an, groupée avec celles des frangins de mon élève qui bossent en France et bientôt des puéricultrices de la crèche de M. MicroDou).

Pour M. Doudou :

Le croirez-vous, M. Doudou a une routine d’hygiène presque plus compliquée que la mienne.
Tous les matins M. Doudou fait sa toilette de chat, mais il prend bien soin de choisir ses produits. Savon d’Alep pour visage, main, aisselles et popotin et bicarbonate pour les pieds. Après quoi il brosse soigneusement sa barbe, puis ses cheveux avec la brosse des enfants (une brosse spécial bébés).
Niveau cheveux il est passé à un no-shampooinage toutes les 3 semaines et une fois tous les 4 no-shampooinages il se fait un petit pré-massage à l’huile. Je précise que s’il a les cheveux courts, M. Doudou fait tout de même du vélo avec casque 3 × semaine et de l’aïkido une fois. Après chaque séance de sport il se rince la tête à l’eau froide (j’ai apparemment épousé un viking).
Une fois tous les 15 jours, il huile sa barbe (généralement après l’avoir raccourcie à la tondeuse).
Une douche le soir en rentrant de l’aïkido, un bain dans le week-end avec moi. Parfois une douche de plus s’il a beaucoup transpiré en faisant du vélo.
Déo quotidien : le déo homme de Logona, la compo est clean et le contenant est recyclable. Il a tenté l’huile essentielle de palmarosa, mais il transpire beaucoup et ça lui est désagréable. L’HE de palmarosa lui évite de sentir le bouc, mais elle ne règle pas le problème de Tshirt qui colle…
Brossage des dents matin et soir avec un dentifrice solide maison (recette perdue, va falloir y remédier bientôt). Le midi il a un tube de dentifrice classique au boulot.

Pour moi :

Toilette de chat quotidienne avec le même savon que les enfants. Une fois sur deux je m’hydrate au beurre de karité, l’autre fois à l’huile de macadamia-beurre de karité en chantilly.
Quand je me maquille (une fois par mois voire moins), j’utilise de l’huile de macadamia et de l’eau pour me démaquiller.
Pas de déo au quotidien, sauf si je sais que je vais beaucoup transpirer et pas vraiment pouvoir me changer (genre la JPO de mon boulot où je cours dans tous les sens). Dans ce cas j’utilise le coslys rechargeable à l’orange. Quand je l’aurais fini je pense le recharger avec un déo maison. À voir car vu ma faible utilisation, j’ai peur que ça ne s’abime avant que je ne l’ai vraiment utilisé…

Mon bicarbonate chéri ^3^

Pour mes cheveux… C’est là que ça se complique. Ils sont encore plus longs que lors de mon dernier article. Voici toujours ma routine :
– brossage deux fois par jour minimum (il m’arrive toujours d’être prise d’inspiration capillicole et  de me recoiffer (donc me brosser) différemment trois cent fois dans la journée)
– tous les 12 jours : lavage au bicarbonate de soude + dernier rinçage au vinaigre de cidre + hydrolat de pamplemousse bio
– tous les 3 mois environ : remplacement d’un bicarbonate par un lavage au rhassoul (2 cuillères à soupe de rhassoul, 1 cuillère à café de vinaigre de cidre, 1 cuillère à café d’hydrolat, de l’eau pour faire une pâte assez épaisse), même dernier rinçage que d’habitude
– au besoin rinçage à l’eau chaude, puis froide, puis au thé vert ou au vinaigre de cidre en massant bien le cuir chevelu.
Sachant que je porte toujours mes cheveux attachés 90% du temps. On me dit souvent « Pourquoi les avoir longs si c’est pour les attacher tout le temps ? » Ben pour pouvoir les attacher de plein de manières différentes 🙂 Sur les 10 derniers jours j’ai attaché mes cheveux en chignon, chignon tressé, tresse « anglaise », « dutch braid », comme Aria dans le premier épisode de GoT, en queue de cheval simple et retournée…
Brossage des dents au quotidien avec le même dentifrice que M. Doudou, sauf au boulot où j’ai un tube de dentifrice des enfants. J’ai une brosse à dents à tête interchangeable, je l’aime bien, elle est vraiment souple (c’est la rouge sur la première photo).
Quand je prends un bain (avec M. Doudou) je me « savonne » avec le pain d’argile des garçons. On a acheté ce pain il y a un an et il en reste la moitié (je l’ai volontairement cassé au départ, c’était impossible de le manipuler).
Une fois par mois environ je fais un gommage huile de coco-graines de pavot. J’ai fait ce choix car mes graines étaient devenues rances donc assez dégueu à manger.
Le retour de couche ayant fini par advenir, il m’a fallu retrouver les « produits d’hygiène féminine ». Je vous rassure tout de suite, pas un savon intime hein, j’ai renoué avec mes serviettes lavables popolini, investi dans des protège-slips Plim (et dans une serviette nuit) et dans 2 cups Me Luna, une petite (à paillettes) et une grande (rouge).

Une fois par jour au moins, tout le monde se débarbouille avec une eau micellaire maison : 40mL hydrolat, 10mL huile de ricin sulfatée et 50mL eau. Voilà en 2 min chrono c’est prêt, ça dure la semaine donc pas besoin de conservateurs et tout le monde est content.

Voilà ^^ Et chez vous ? Le grand nettoyage c’est comment ?

Poster un commentaire

Comment j’ai aménagé sa chambre #2

Parce que bien souvent on constate qu’il y a du vrai dans ceci :

17098559_1666735473353689_9158525777530041889_n

Je voulais refaire un petit point sur l’organisation de la chambre d’un enfant en bas âge chez nous 🙂

Tout d’abord il faut bien avoir conscience que M. MicroDou n’occupe pleinement sa chambre que depuis 6 mois. Avant ça il dormait avec nous. Donc initialement son lit n’était pas dans la chambre, mais vu que c’est la seule chose qui a vraiment changé on va faire avec les photos récentes 🙂

Au tout début M. MicroDou dormait donc avec nous et on trouvait dans sa chambre, aux jouets près, ce qu’on voit sur cette première photo :

IMG_0601

Donc ! À part une peinture murale qui a grand besoin d’un petit rafraîchissement, que trouve-t-on dans la chambre de M. MicroDou ?

Une petite commode, dont il commence à savoir ouvrir et fermer les tiroirs, qui contient l’essentiel de ses habits : pantalons, bodys, T-shirts, sous-pulls, chaussettes/collants, pantalons/jambières et pyjamas, ses doudous et ses draps. M. MicroDou est actuellement autonome pour prendre ses habits (même si c’est encore un peu hasardeux, son amour pour les chaussettes a parfois des effets inattendus). Sur la commode, un carton d’habits trop petits sur lequel trône sa veilleuse, deux pots avec des trucs qui font du bruit à l’intérieur et son jeu de quilles en peluche. Il les atteint sans problème 🙂 Le carton reste là car pour l’instant il ne semble pas l’intéresser et que c’est bien pratique : trop petit ? on sort l’habit de la commode et on le met dans le carton.

Juste à côté on trouve une petite étagère basse (en vrai un ancien meuble télé) avec deux étages, 3 si on compte le plateau du dessus de l’étagère. Dessus : un sac de peluches/marionnettes, deux tours à empiler (il manque une partie de la tour « bols » qui a été oubliée à noël chez mes cousins) et la boîte des livres. Ce système de rangement pour les livres ne me satisfait pas, mais pour l’instant je n’ai rien trouvé de mieux. Sur la première étagère : 2 puzzles et une panière en crochet contenant des petites voitures et objets à tirer en tous genres. Sur la deuxième étagère : un train avec des morceaux à enfiler sur des tiges (2 tiges par wagon, 3 morceaux par tige) GROS succès jusqu’à quelques semaines de ça. Je pense le retirer bientôt pour proposer autre chose 🙂 Le train est accompagné d’une petite panière de SmartMax, qui eux ne semblent jamais vouloir se démoder. Initialement seule la deuxième étagère (du bas) contenait des jouets, au fur et à mesure que M. MicroDou a grandi il a pu investir les autres étagères et nous les avons donc garnies (enfin pas démentiellement non plus). On a aussi déménagé le mobile qui était au dessus du tapis dans la salle de bains (au dessus de la table à langer).
Devant l’étagère on trouve un tapis « de parc ». Il fait 1m sur 1m, il est vendu pour aller dans un parc (quel parc ? pas de parc pour M. MicroDou) et il est SUPER CONFO. On y a tous fait la sieste à un moment ou un autre 🙂 Il permet d’atténuer certains bruits et d’être bien installé pour jouer. M. MicroDou aime aussi s’y allonger, peut être en souvenir de quand il lui servait de tapis de motricité (libre) ?

Encore à côté 2 boites de Duplo. Je propose les 2 boîtes ensemble car c’est un jeu de construction donc beaucoup de blocs permettent de faire des constructions plus grandes (et mes deux garçons se sont levés pour construire des tours plus hautes) et aussi parce que c’est un jeu que MM. MiniDou et MicroDou commencent à partager donc je préfère fournir du matériel en grande quantité plutôt que de passer mon temps à savoir si c’est toujours le même qui a la brique violette de 8 et qu’il faut donc trouver une solution pour partager.

Sous la fenêtre on trouve le doomoo nid de M. MicroDou. Il lui a initialement servi de transat (rarement plus que le temps de ma pause de midi quand il n’était pas encore diversifié) et il aimait bien se laisser tomber dessus de temps en temps, mais depuis qu’il sait s’assoir tout seul depuis une position debout c’est l’amour fou. Il s’y assied et s’en relève sans interruption pendant facilement 10~15 minutes. Il n’est pas lourd donc il le balade souvent à travers la pièce.

IMG_0602 (2)

Je m’étendrais sur le lit un peu plus loin. On trouve aussi le fauteuil de tétées (qui était initialement dans la chambre de M. MiniDou) qui sert en journée pour les tétées (d’où son nom), mais aussi pour assoir un adulte qui supervise le jeu dans la pièce 🙂 Nous laissons généralement les garçons jouer seuls, mais nous restons à proximité pour réconforter en cas de bobo (le nombre de fois où ils se sont mutuellement assommés en se penchant pour attraper le même objet) ou filer un coup de main quand quelque chose coince. On peut aussi participer aux jeux, mais dans ce cas on n’a pas besoin du fauteuil. On commence à pouvoir lire des histoires dans le fauteuil (à 3 quand c’est moi qui lit).

IMG_0603

Et donc le lit.

M. MicroDou n’a pas vraiment eu de lit à barreaux. Il est passé du lit en side-bed du notre, au lit avec le matelas en position basse ouvert sur le côté dans sa chambre. Il n’a donc jamais changé de lit. Ce qui, dans une perspective de le mettre dans sa chambre me paraissait important. Quand M. MicroDou est arrivé dans sa propre chambre, nous avions laissé tous les côtés du lit. Ce qui s’est très vite avéré très con. M. MicroDou n’accédait plus librement à son lit dans la journée. Le pauvre en était très frustré. Le lendemain de l’installation M. Doudou a donc démonté le côté du lit pour offrir à son fils la possibilité d’accéder à son lit dans la journée. Joie, bonheur et félicité pour notre dernier né. Pour les 2min et quelques que ça a demandé ça valait carrément le coup. La petite commode bleue sert de barrière anti-chute (mes fils dorment à plat ventre la tête contre les barreaux).

Je suis très contente de cette installation. Pour plusieurs raisons :
– M. MicroDou peut aller se reposer quand il le souhaite et il le fait pour de vrai
– il a accès à ses doudous facilement n’importe quand et pour lui c’est IMPORTANT et il sait toujours où ils sont puisqu’après chaque câlin il les range dans son lit
– il peut maintenant se lever seul quand il se réveille le matin et il adore se balader dans sa chambre pendant qu’on dort encore (il maitrise même un peu l’ouverture de porte pour aller chercher son frère pour qu’il lui allume la lumière). Moi j’aime bien dormir le matin.
– c’est tellement mignon ce lit pour Nain 😀
– le lit supporte jusqu’à 90kg, donc je peux m’allonger à côté de lui pour une tétée nocturne (exceptionnelle dorénavant).

Voilà 🙂 En espérant que ça aide ceux qui se demandent comment aménager une chambre de petit 🙂 Et ceux qui ont déjà fait leur aménagement, dites-moi tout : c’est comment ?!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Poster un commentaire

Comment on communique

« Ah, c’est pénible ça ! Tant qu’ils ne parlent pas on comprend rien à ce qu’ils veulent ! »

Ah ? Vraiment ? Parce que de notre côté nous comprenons très bien M. MicroDou et les personnes extérieures à notre famille aussi. Il ne produit pour l’instant que des onomatopées et « Papa/Maman » (ainsi qu’un son mouillé qui ressemble à une ébauche de son prénom). De plus ça ne fait pas quelques jours ou même quelques semaines que nous nous comprenons, on a commencé à se comprendre vers la fin du mois d’avril M. MicroDou avait alors 7 mois et demi. Je pense qu’on aurait même pu être un peu plus rapides que ça, mais nous avons été retardés par la fracture de M. MicroDou.

Alors ? Vous avez trouvé comment on comprend notre dernier né ?

Lire la suite »

Poster un commentaire

Comment cela se fait-il ?!

Oui, je vous le demande ! Comment cela se fait-il que le 25 au matin mon fils ait dit « Ça c’est de la part de Maman, Papa et Oncle Potter » en pointant des cadeaux aux différents membres de notre famille ? Hmmm ?

La raison n’est pas bien compliquée : l’an dernier M. MiniDou, fidèle à lui même, a catégoriquement refusé de se coucher le 24 au soir. Il était donc présent lorsque nous installâmes les cadeaux avant d’aller nous coucher. Il a bonne mémoire et il n’est pas plus bête que mal habillé (et ce matin il était fort bien habillé), il a bien compris que le Père Noël c’était un bon peu pipeau.

Pourquoi « un bon peu » et pas complètement ? Parce que chez nous pas de « le Père Noël n’existe pas, point barre ». Quand mon aîné est rentré de l’école en s’inquiétant de savoir si la maîtresse racontait des carabistouilles, si elle était franchement naïve ou si ses parents se ruinaient bêtement pour rien tous les ans en décembre, je lui ai posé la question « Qu’est-ce que TOI tu penses ? » et je dois reconnaître que j’ai beaucoup aimé sa réponse :

« Je crois que c’est comme Dieu-de-Papi (oui, M. MiniDou sait qu’on a pas forcément tous le même Dieu, ni même de Dieu tout court). On y croit si on veut, si on y croit il existe, si on y croit pas il existe pas.
– Ok, c’est une réponse super intéressante mon chéri. Tu crois quoi toi ?
– Moi j’y crois ! 😀 Et toi ?
– Moi j’y crois pas, mais ça c’est mon problème, pas le tien. Du coup tu crois qu’il ressemble à quoi ?
– Je pense qu’il est gros comme le parrain de Papa ! Avec des moustaches et une barbe comme Nono, mais avec les moustaches encore plus pointues ! Et son blouson il a des torsades comme le mien de Mémé ! Et il est roux comme mon copain de la crèche, tu sais ? Parce que, bon, ceux des livres, c’est pas des vrais, hein (avec cet air un peu inquiet qu’il a et cet air de dire « je sais que tu es un peu intellectuellement limitée, Maman, pour preuve tes questions débiles »). On peut pas savoir pour de vrai, hein. Parce que c’est comme ça que ça marche le Père Noël : il vient que si il est sûr qu’on le voit pas.
*griffonne, griffonne*
– Comme ça ?
– Non, plus gros… Attends je te montre »

Voilà, chez nous le Père Noël on est libre d’y croire ou non. Maria Montessori parle du fait de faire croire aux enfants en des inventions des adultes et du fait que cela ne développe pas leur imaginaire. Je suis bien d’accord et j’ai cherché à contrer cet écueil. On a parlé du fait que le Père Noël des livres est une vision d’artiste, qu’il y a des milliers de contes et de légendes sur son origine, ses habitudes etc. (merci d’ailleurs aux « Lectures de l’Avant Noël » de notre bibliothèque), que chacun peut choisir d’y croire ou non et qu’il n’est même pas obligé de le dire aux autres et que l’on y croie ou non on peut faire des cadeaux aux gens qu’on aime à Noël 🙂 Je pense que pour M. MiniDou on a bien géré (hop des fleurs), on verra comment on gère avec M. MicroDou qui lui est un gros dormeur 😉

Poster un commentaire

Comment se sont passées les vacances…

Ben écoute cher lecteur, plutôt carrément bien (oui cette phrase ferait dresser les cheveux de n’importe quel prof de français). Et si cet article arrive fin septembre, c’est parce que septembre, lui n’a pas été à la hauteur de l’été…

D’abord il a fait beau. Si. En tous cas là où on était, au moment où on y était, il a fait beau. Rien que ça, mine de rien, ça fait plaisir.

M. MiniDou a eu un emploi du temps assez chargé, mais nous l’avions décidé avec lui et nous avons toujours veillé à avoir des jours de retour au calme et à la normale toutes les semaines (quand M. MiniDou sera plus grand on pourra peut être avoir des retours au calme tous les 15 jours, mais pour l’instant toutes les semaines nous paraissait un minimum).

Si je dresse un bilan rapide cet été pour M. MiniDou :
– il a appris a sauter dans l’eau de la piscine, c’est une avancée ÉNORME pour lui qui l’an dernier encore flippait si on ne lui donnait pas la main pour entrer dans l’eau. Nous ne l’avons jamais forcé à se baigner, à approcher l’eau ou quoi que ce soit. D’abord parce qu’à l’approche de l’eau, M. MiniDou hurlait de peur de toute la force de ses petits poumons, ensuite parce que nous sommes parfaitement conscients que ce serait le meilleur moyen de le dégoûter à jamais de la baignade, aussi parce que mine de rien ça fait ça de moins à surveiller (hé ouais s’il n’approche pas l’eau il ne risque pas d’y tomber) et enfin parce qu’il a bien le temps d’apprivoiser cet élément.
– il a appris à faire du vélo, du VRAI vélo, avec des pédales et sans petites roues. Ça a pris 3 jours. Deux jours pour le convaincre d’essayer sans les petites roues et une journée pour lui apprendre à démarrer. Il tenait très bien son équilibre grâce à son entrainement en draisienne et il savait pédaler grâce à la voiture à pédales offerte par son grand-père pour ses 2 ans.
– il a fait sa première randonnée (2h de marche dans le Vercors) et c’était très cool, il a marché certes très doucement à son rythme (du coup lui il a marché 3h), mais avec régularité et surtout avec une banane pas possible tellement il était content d’être là.
– il a pris l’avion pour la première fois et il a KIFFÉ SA RACE, mais quand même c’était un peu inquiétant…
– il a confirmé sa capacité à séduire avec son humour de fou, son imagination débordante et ses sourires.
– il a pris 5 cm et flingué une paire de baskets.
Un excellent été en somme pour M. MiniDou qui aura visité 4 départements en 2 mois.

Pour M. MicroDou le bilan est aussi assez intense :
– deux dents en une journée, puis une troisième 5 jours plus tard et enfin une quatrième encore 10 jours après
– début de la crèche qui est toujours très très chouette (et il est trop pote avec la puéricultrice préférée de son frère, tout va bien)
– il se met debout et parcours son environnement à l’aide des murs, des meubles et des trucs qui passaient à portée, mais il ne marche pas avec nous, tant mieux !
– il a commencé à faire check !
– première fois dans l’avion, lui aussi très très fan.
– 4 cm, apparemment mes fils sont comme les plantes ils grandissent au soleil !
– il déteste toujours autant dormir en dehors de chez lui…

Quant à nous, on s’est reposés, on a admiré nos garçons et leurs progrès, profité de la présence de mes cousins qui vivent loin, mangé, mangé, mangé… On a réussi à faire comprendre plein de choses à M. MiniDou sur l’importance de préserver notre environnement. C’était chouette 😀 On a fait plein de visites de musées et même un château avec les garçons et ça s’est très bien passé. On a aussi fait des activités vraiment dédiées à leur entière distraction 😀

Un très bon été en somme qui nous a permis d’attaquer la rentrée et l’automne sereins et dispos.