Poster un commentaire

Comment j’ai été vexée

J’ai une petite nièce souriante et très sociable. Elle est plutôt zen, mais elle sait aussi ce qu’elle veut (papa, maman, les bras, une tétée, marcher avec le trotteur…). Nous avons fêté son anniversaire, comme de juste il y avait pas mal de monde (perso je désapprouve un peu, mais après tout, c’est pas ma gamine, que ses parents fassent comme il leur semble bon). J’ai eu plusieurs fois la demoiselle dans les bras (elle tient très bien assise et marche, mais le câlin c’est tellement bien, et ouvrir la robe d’allaitement-grossesse de sa tante, c’est tellement rigolo). Ceci m’a valu la réflexion suivante « Tu la portes dans une position qui lui permet de se cacher ou de regarder. », enfin grosso-modo puisque plusieurs personnes ont évalué mon porté. Cette remarque m’a un peu vexée : soit qu’elle sous-entende que je pourvoyais parfaitement à toutes les éventualités de comportement de la star du jour, soit qu’au contraire elle mette en exergue le fait que je lui permettais d’échapper aux papouilles des convives. Dans le premier cas je ne vois pas en quoi ma nulliparité me rendrait inapte à m’occuper d’un petit individu âgé d’un an à peine, dans le second, j’estime naturel de pouvoir me soustraire à un interlocuteur qui me gonflerait, je ne vois donc pas pourquoi (au prétexte de son jeune âge ?) il devrait en être autrement pour la petite.
Dans tous les cas ce qui m’a consternée c’est de constater qu’on ne fait nullement confiance aux jeunes parents pour s’occuper de leurs gamins (ceux qui sont passés avant savent et savent MIEUX, même s’ils n’ont vu l’enfant que quelques minutes), ne parlons pas des nullipares, ils sont dangereux ! Même s’ils se plient parfaitement aux souhaits des parents, ce que ne font pas toujours les autres adultes. Et apparemment il est normal qu’on ne considère toujours pas les bébés et très jeunes enfants comme des individus à part entière qui peuvent ne pas apprécier certains comportements à leur égard. Il semblait logique à une bonne part de l’assemblée que Mademoiselle allait avoir envie de se faire tripatouiller par son arrière-grand-père complètement liquide… Quand ma tante (à moi) m’a dit « Je te souhaite d’avoir une fille, parce que le grand-père et les filles c’est quelque chose » j’ai réalisé que je n’avais jamais souhaité aussi fort que le PCP soit un garçon du moment que ça pouvait lui garantir une certaine tranquillité. Ce qui m’a un peu rassurée c’est que M. Doudou a été un peu étonné aussi et qu’il a trouvé ça normal que j’offre à ma nièce la possibilité de se détourner (en revanche il a considéré qu’elle aurait pu se dispenser de faire étalage de ses talents en matière d’ouverture de robe d’allaitement).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :