1 commentaire

Comment j’ai craqué mon slip

Au figuré bien évidemment (je n’ai pas encore suffisamment grossi pour avoir ce genre de problèmes, quoi que).

Le craquage de slip il a commencé bien avant le PCP. J’avais peint mon lave-linge (George) avec un superbe sous-marin jaune. Ensuite j’ai peint mon frigo avec un dessin de Joranne. Après quoi ça a été le tour du nouveau lave-linge (George II, George ayant du être cédé à Belle-Maman en raison de ses dimensions parfaites à mon sens, mais pas à celui de mon nouveau logis) à qui j’ai fait des bulles sur le hublot. Le craquage s’est achevé sur une note moustachue à l’attention de mon micro-onde (Celcius).

Seulement (heureusement ?) il y a plusieurs coutures à un slip et j’ai donc recraqué. J’ai commencé par repeindre la future chambre du PCP. De 3 murs blanc cassé et un mur lilas nous sommes passés à 3 murs blancs et un mur bleu layette. On ne sait pas si c’est un ou une PCP, mais on s’en tape, j’aime le bleu et pas le rose, mon frère m’a fait subir une overdose de jaune pendant 16 ans et le bureau est déjà vert, je n’aime pas les couleurs ternes. Face au rayon peinture il ne nous restait pas 300 options (éliminez le violet vite trop sombre, le orange trop proche du jaune ou trop brun et il vous reste… bleu et rouge). Si je m’étais arrêtée là, tout le monde aurait trouvé ça normal. Seulement, j’ai décidé de peindre des Totoro sur le mur bleu.

Je voulais une chambre qui claque un peu pour le PCP et j’avais envie de travaux manuels. J’ai galéré pour trouver un thème qui aille, au début j’avais pensé faire un mur rouge et tourner autour du thème de Flash… Finalement on s’est dit que ça allait être une référence obscure galère à expliquer et rapidement pénible. J’ai pensé à Zelda, mais M. Doudou n’est pas un grand fan des versions cell-shading et je ne maîtrise pas suffisamment mes pinceaux pour me lancer dans une autre version (ou alors 16 bits, mais c’est moche). Donc finalement ce sera Totoro (♪ to-na-ri-no-to-to-ro ♫ to-to-ro ♪).

Au début j’ai voulu faire un petit (blanc), un moyen (bleu) et un gros (gris). Je n’ai finalement pas trouvé l’inspiration pour le petit blanc, donc je l’ai abandonné. J’ai réalisé le bleu moyen et j’en ai tellement bavé que j’ai laissé tomber l’idée du gros gris (qui devait être énorme en fait et m’aurait bien pris trois semaines de boulot). Mais je suis tout de même très fière de mon totoro bleu ^^

Et après en avoir bien bavé…

Tadaaaaaa !

La prochaine fois, je le mettrais pas au ras du sol. Sans dec’, peindre à plat ventre je gère, mais j’aurais du penser que pas avec un bide contenant un PCP T_T

Publicités

Un commentaire sur “Comment j’ai craqué mon slip

  1. […] Ah. Revoilà le thème honni et cette année nul joker à l’horizon. Aussi pour ne pas trop me fatiguer je vous invite à aller voir un truc manuel (mais pas du tricot ou du crochet, on a dit différent) ici. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :