Poster un commentaire

Comment je l’aime tout plein mon PCP (attention nunuche inside)

Comme toutes les mères qui ont choisi de l’être je suis folle de mon PCP.
Oui il me gonfle à faire systématiquement caca au moment où on enlève la couche, oui je trouve ça un peu dégoûtant qu’il essuie son nez morveux dans mon décolleté, oui je suis parfois terriblement désemparée devant ses pleurs et j’ai horreur de ça parce que je voudrais que mon tout petit ne connaisse que des situations agréables, oui je suis un peu furax quand il se marre comme un bossu à 3h du mat’ en nous empêchant de dormir, oui, mais…
J’adore quand ses petites mains me caressent le gras pendant la tétée, je suis super fan de ses petites mimiques de concentration quand il découvre un truc ou qu’il s’essaie à une nouvelle perf’, je me shoote à son odeur, j’adore que ses petits cheveux me chatouillent quand il est dans l’écharpe, je me retiens très fort de ne pas rire quand il lâche un gros pet ou un énorme rot quand quelqu’un le dérange en se penchant sur lui, je me liquéfie de mièvrerie quand il soupire d’aise en s’endormant sur le sein, j’aime rien tant que ses petits gloussements de rire quand on fait du didus, je donnerais n’importe quoi pour pouvoir éternellement caresser sa peau soyeuse (qui devrait le rester avec l’Ehlers-Danlos)… Et en plus il ressemble à son père.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :