Poster un commentaire

Comment on en parle

Il a bien fallu expliquer à M. MiniDou qu’il allait être grand frère. On a eu l’honnêteté de ne pas lui demander « Ça te ferait plaisir d’avoir un petit frère ou une petite sœur ? » vu que nous savions que nous ne tiendrions pas compte de son avis. Avoir ou non un deuxième bébé, c’est M. Doudou et moi que ça regarde.

Donc notre première étape a été d’expliquer qu’on ne pouvait plus faire n’importe quoi avec moi, parce qu’il y avait un micro-bébé dans mon ventre (donc par exemple exit le « je te saute sur le bide le matin »). On a expliqué que le micro-bébé allait profiter d’être bien planqué pour grandir et se faire pousser des doigts et qu’une fois prêt il viendrait nous rejoindre. À ce moment là ce serait un tout petit bébé soit fille, soit garçon pour l’instant c’est l’inconnu.

On a BEAUCOUP parlé des nombreux copains de la crèche qui avaient eu des petits frères ou des petites sœurs dans l’été ou le début de l’année scolaire (merci aux parents qui se sont dévoués pour nous fournir tous ces beaux exemples ;)). On a aussi parlé des bébés de la crèche (certains étant les petits frères et sœurs en question) et du fait qu’ils n’étaient pas très interactifs, pleuraient beaucoup etc. Donc oui, on a d’abord présenté le côté bien pourri du bébé. Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce que soyons honnêtes : au début, pour un enfant, un bébé c’est franchement naze. Le bébé pleure, le bébé accapare papa et maman voire PIRE les grands-parents ! Le bébé ne joue pas avec le plus grand, le bébé est fragile etc. etc. Alors oui, le bébé grandit vite et devient nettement plus intéressant, mais si le grand pense que le bébé sera tout de suite capable de le suivre à vélo il va être méga déçu. D’ailleurs M. MiniDou a demandé s’il pourrait prendre le bébé sur ses épaules, réponse : « Non parce qu’il ne saura pas se tenir, ce serait trop dangereux pour lui. Tu pourras le prendre dans tes bras, comme avec Cousine N°2 », depuis il n’attend que ça.

On a utilisé des livres (quelle originalité). D’autant plus que M. MiniDou est un GROS lecteur. On a donc lu :
PontiLe Petit Frère – Claude Ponti – L’École des Loisirs
Issu de la collection « Tromboline et Foulbazar » que M. MiniDou connait déjà bien. Les deux poussins ont un petit frère, c’est le même. Ils lui prêtent leurs jouets, tout se complique avec l’arrivée de la Fourmi à grosse voix et des parents… L’histoire est facile à comprendre même pour un petit, elle aborde la question des enfants qui bien que très aimants vis à vis de leur fratrie sont parfois brutaux faute de savoir comment exprimer leurs sentiments et puis comme d’habitude avec Claude Ponti les illustrations sont très belles et collent très bien au texte.

Le_bébéLe bébé – Ledu et Corazza – Milan
Ce livre est conseillé à partir de 3 ans, mais M. MiniDou (2.5 ans actuellement) l’a tout de suite adopté. Il aborde la question des contrôles chez le docteur, de l’échographie, de la préparation à la naissance, du départ à la maternité et aussi un peu l’après naissance et les sentiments ambigus qui vont avec. Deux bons points : les illustrations sont très bien faites et les pages sont en je-sais-pas-quoi donc super solides et vu le nombre de fois et le temps passé à manipuler le livre par M. MiniDou c’est important (même s’il est très délicat).

Et_dedans_il_y_aEt dedans il y a – Jeanne Ashbé – Pastel
Un petit livre tout simple avec plusieurs objets dont on se demande ce qu’il y a dedans. On fini par le gros ventre de la maman. Simple, de jolies illustrations et il peut être assorti (merci la bibliothèque) de « Et après il y aura » qui décrit un cheminement de journée classique, mais qui se retrouve perturbé par l’arrivée du bébé.
On a aussi lu « Attendre un petit frère ou une petite sœur » de Catherine Dolto et je sais plus qui ^^’ qui est un grand classique qui permet aussi aux parents d’avoir des idées sur comment aborder la question et préparer le grand.

livre-croquetteCroquette devient grand-frère – Renoult et Frossard – Auzou
Croquette va rendre visite à sa maman à la maternité. Il est non seulement déçu que ses petits frères soient trop nazes, mais aussi que personne ne fasse attention à lui, heureusement Croquette a aussi été le petit frère de quelqu’un…
M. MiniDou aime bien Croquette, mais ça reste un peu abstrait cette histoire de l’après naissance… ceci dit le livre est très beau et il aborde bien la question du « au début les bébés c’est trop pourri, mais ça s’arrange » et des sentiments qui assaillent le nouveau grand-frère.

On a eu un bon mois de grosses colères, cris, hurlements, jets d’objets etc. On a résolu le problème en faisant comprendre à M. MiniDou qu’il avait le droit de ne pas être content d’avoir un bébé qui arrive, que c’était nous qui avions choisi d’avoir ce bébé (parce que c’est un choix que les adultes font seuls) et qu’on lui imposait. On a bien précisé que c’était non négociable, mais qu’on ne serait pas fâché ou triste qu’il soit en colère qu’il y ait un bébé, qu’il pouvait aussi être content, voire les deux, pas tous les jours, enfin bref on a été très clair sur le fait qu’il était libre de s’exprimer sur ses sentiments sur cette grossesse. Ça a mis du temps, mais c’est bien intégré maintenant.
J’ai eu beaucoup de question sur « Comment il est ce bébé ? » alors j’ai sorti les fiches de nomenclature (trouvées ici, deuxième set) et j’ai montré l’évolution du bébé dans le temps et on a bien regardé où on en est maintenant, combien de cartes il reste avant que le bébé puisse sortir, combien de cartes ça fait que le bébé est là etc. Ces cartes plaisent beaucoup à M. MiniDou (qui en est familier sur le principe vu qu’il a des cartes animaux). Normalement elles me servent en classe avec mes 4èmes, mais elles ont été un très bon support. J’hésite à lui proposer d’afficher la carte du moment à côté de la poutre du temps, mais du coup elle ne serait plus disponible…
On a aussi choisi de lui montrer encore et encore toutes les photos et les petits films qu’on a fait de lui au cours de ces deux dernières années. On a trié les jouets ensemble et on a rangé des très petits habits. M. MiniDou est habitué à donner ses affaires quand elles sont trop petites (à Cousine N°2 jusque là) et à en recevoir des trop petites d’autres enfants (Cousine N°1 ou le bon coin), donc pour ça pas de problème (en tous cas pour l’instant).
Voilà, on en est là. Peut être que j’éditerai l’article si on innove d’ici septembre, mais je pense plutôt que je referai un article après coup.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :