1 commentaire

Comment te dire ?

Le 25 janvier 2015 au soir a eu lieu la dernière tétée de M. MiniDou.

Voilà, c’est dit. 2 ans, 3 mois et 19 jours. La durée de mon allaitement avec M. MiniDou.

On était clairement sur la voie du sevrage tranquille, il ne tétait plus que deux fois par jour, au lever et au coucher. Un peu plus en cas de maladie. Pour autant il était clair que rien ne le pressait d’arrêter. Il tenait à ses deux tétées et moi de mon côté, ben je m’en foutais un peu qu’il soit pas pressé. Il se couchait très bien sans moi les soirs où je ne pouvais pas être là et il n’est pas « pot de colle », « toujours dans mes jupes », « trop fusionnel avec sa maman » (à part en présence d’inconnus, mais les inconnus, on leur dit prout).

Et puis M. Doudou a dit « Ok pour le deuxième » et le PCP-Numérobis a sauté sur l’occasion pour arriver aussi sec. Ça a été le début de la fin. D’abord la production qui baisse, M. MiniDou ne s’endormait plus au sein, il se couchait sans souci après sa tétée moins volumineuse (comme quoi, non, il n’avait pas faim, juste besoin d’un gros câlin) et pour le matin il s’est simplement mis à boire et manger plus au petit dej. Seulement je n’allais pas en rester là. Ah ça non ! Comme pour ma première grossesse (quoique plus tardivement), j’ai gentiment augmenté mon volume mammaire. Normal, la glande mammaire se développe toussa. Sauf que ça fait super mal et c’est en continu. Donc imaginez comment je serrais les dents pendant les tétées. Si on ajoute à ça qu’à chaque fois que je tirais mon lait ou que M. MiniDou tétait j’avais des nausées de foufou… Le 25 janvier au soir j’ai craqué, je suis sortie de la chambre de M. MiniDou après l’avoir fait téter et endormi et j’ai dit à M. Doudou « Il faut qu’il arrête de téter. » et j’ai expliqué pourquoi je ne pouvais plus continuer. M. Doudou a dit ok et a pris les choses en main pour que les couchers suivants se passent au mieux. Il n’a pas fait de commentaire, juste cette petite moue qui dit « Ça va ? »

Ensuite il y a eu les RDV à la maternité. Comme je suis suivie au CHU, à chaque consultation j’ai un nouvel interne, toujours encadré par la même personne, moi j’aime bien. Malheureusement cette fois-ci ça a donné ça :
Interne n°1 : « Vous avez allaité le premier ?
– Oui
– Combien de temps ? C’est pour le dossier ? (ah ben je sais pas moi si c’est pour le dossier, c’est toi qui t’y cramponne ma grande)
– 2 ans 3 mois et quelques jours
– °o° »
RDV suivant – Interne n°2 : « Ha ben on a pas noté la durée de l’allaitement du premier. Vous vous souvenez ? À la louche, hein. C’est loin.
– Euh pas vraiment non. Je peux vous donner la date exacte de l’arrêt. Sinon ça a duré 2 ans 3 mois et quelques jours. À la louche. 😀
– °0° »
RDV suivant – Interne n°3 : « Tiens ? On a toujours pas noté la durée d’allaitement… Vous avez une idée ? Sinon pour la prochaine fois regardez dans…
– … 2 ans 3 mois et quelques jours.
– *s’évanouit* »
RDV suivant – Interne n°4 (mon premier interne mâle sur 14 mois cumulés de suivi de grossesse) : « Ben ? Pourquoi y’a pas la durée d’allaitement ?
– Parce que vos collègues ont été traumatisées.
– Ah bon ? Mais vous avez allaité combien de temps ?
– 2 ans 3 mois et quelques jours (putain, note le, sinon je te fais bouffer le dossier)…
– C’est tout ?! Ma maman m’a allaité jusqu’au sevrage naturel à 5 ans. *Note* En même temps avec une nouvelle grossesse, ça complique souvent les choses.
– 😀
– Mais ça va sinon ? Vous le vivez bien ? Tous les deux ?
– 😀 😀 😀 « 

Le truc c’est que ces 4 conversations donnent une idée des réactions que j’ai pu avoir quand la nouvelle de la fin de l’allaitement de M. MiniDou s’est répandue. « Bah il était temps de couper le cordon, hein », « Olala, oui, ben tant mieux, au moins il tètera pas les pieds du ptit », « En même temps ça ne lui apportait plus rien maintenant », je vous en passe et des meilleures. Seule ma voisine, également enceinte, m’a dit « Roooh, j’adorerais allaiter longtemps, mais je me dis que ça doit être encore plus dur quand ça se termine. Tu le vis bien toi ? ».

Alors, non, sachez que même après deux ans, même si VRAIMENT on en peut plus, arrêter un allaitement ce n’est PAS FACILE. M. MiniDou a demandé 15 fois plus de câlins (et je n’avais pas 15 fois plus de temps T_T), il a fait des grosses colères, j’ai été très triste de ne plus avoir ce moment rien qu’à nous deux fois par jour, il a été malade et pour la première fois en plus de deux ans je ne savais pas quoi faire pour soulager mon fils… En général à ce moment là de la discussion quelqu’un me dit « Oui, ben moi aussi ça m’est arrivé de pas savoir quoi faire pour soulager mon fils/ma fille. Je m’en suis remis/e ». Alors en dehors du fait que c’est un argument de merde (je suis ravie que de n’avoir pas pu aider ton gamin malade ne t’ai pas conduit au suicide, mais en quoi ça en fait une bonne expérience ?) est-ce que tu avais dans les bras un enfant qui pleurait « Maman, tétée, siteuplé » ? Quand ton gamin te donne la solution et que tu ne peux pas lui apporter, tu ne te sens pas juste coupable, tu envisages carrément de t’auto-dénoncer aux services sociaux pour maltraitance.

Maintenant ça va mieux, je crois que M. MiniDou attend l’arrivée de Numérobis pour essayer à nouveau de téter. On verra bien ce que ça donne…

Publicités

Un commentaire sur “Comment te dire ?

  1. Loool
    J’ai allaité ma 1ère presque 2 ans, donc 2 mois 1/2 de coallaitement… je te laisse imaginer les réflexions ^^
    Par contre, quand ma 1ère a été super malade, 3 mois après avoir été sevrée, je lui ai donné le sein : elle a tétouillé, ça l’a apaisée. C’est arrivé 2 autres fois, et puis les fois d’après elle n’a plus jamais redemandé, et même refusé quand je lui ai proposé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :